Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 De Vrouwe Cornelia,  péniche hollandaise de 1908

samedi 28 mars: le gréage

Ce samedi, les adhérents de l'association étaient invités à venir donner la main pour remettre le gréement de Cornelia en place.

L'occasion d'un après midi convivial, l'occasion aussi de découvrir du vocabulaire et de s'approprier le bateau.

La metéo instable n'a pas empéché Rodolphe, Laurent, Nadège, Céline, Michelle, Michel, Christiane, Thierry et Yveline de répondre présents.

 

Le bateau n'était pas tout à fait prêt.

Laurent et Rodolphe ont fini de fixer le guindeau le matin.

Ils ont remonté l'ancre et réinstallé le câble qui permet au mat de se lever.

Tout est huilé, graissé. Vive l'anti rouille! ça tourne tout seul maintenant!

Le guindeau à double embrayage. La poulie du cable du bout-dehors.Le guindeau à double embrayage. La poulie du cable du bout-dehors.

Le guindeau à double embrayage. La poulie du cable du bout-dehors.

Le reste de l'équipe est arrivé en début d'après midi, ceux qui étaient prévus et ceux qui ne l'étaient pas.

Après une pizza café gateaux vin rouge, et dans une ambiance joyeuse, nous nous sommes répartis le travail:

Déjà la chasse aux oeufs?
Déjà la chasse aux oeufs?

Michelle, Yveline et Christiane ont compté les boules de racage ( il y en a 122), puis les ont distribuées et installées sur la grand voile.

Ce n'est pas si facile que ça en a l'air...

bien au chaud, Nadège!
bien au chaud, Nadège!

Nadège s'est installée dans le carré pour s'essayer aux épissures et surliures sur les pare battages tout neufs.

Bravo à elle!

Les cordages, bien lovés, attendent d'être installés.
Les cordages, bien lovés, attendent d'être installés.

Céline a fixé les poulies d'écoute de grand-voile, et les écoutes de dérives, sur la technique essai-erreur:

Trois essais plus tard, ouf, c'est en place...

Il n'y a plus qu'a déposer sur le quai, bien rangés balancine, haubans, bastaques, drisses...

samedi 28 mars: le gréage

Laurent, capitaine du bord, et ses mousses attentifs Rodolphe, Thierry, et Michel, ont fixé, en haut du mat, en pied mat, babord et tribord, manilles, mousquetons et cordages.

Pas évident de visualiser, mat baissé, l'emplacement de chaque cordage.

Et les shadoks....
Et les shadoks....

Et voilà.

Une fois que tout est en place, il faut vérifier que c'est bien fait.

Et pour ça, on lève le mat.

Tout records de vitesse battus, on l'a levé en même pas 5 minutes ( il y a une petite vidéo, juste là en dessous)

ça fait du bien de revoir le bateau maté, gréé, et prêt à partir!

Et puis c'était une bien belle après midi, pleine d'échanges et de bonne humeur.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article