Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 De Vrouwe Cornelia,  péniche hollandaise de 1908

Les prémices de l'aventure

Acheter un bateau, surtout un bateau comme celui-la, apprend beaucoup de chose, et d'abord la patience. 

L'idée murit doucement, nourrie par des heures de croisières sur les bateaux des autres, croisières q'oni arrête toujours trop vite pour aller rejoindre un  « pied-à-terre » même pas à soi. Croisière Glen

 

D'accord, j'aurai un bateau, ce sera ma maison.

 

Mais il faut que ce soit un vrai bateau, pas forcément pour aller très loin, plutôt pour aller partout, tranquillement explorer les côtes qu'on n'a souvent fait qu'entrevoir.

 

La croisière, c'était souvent une semaine voire deux, guère plus. Un bateau à voile parce qu'on est tombé dedans tout petit, parce que c'est mieux, c'est plus compliqué, parce que, y'a pas, glisser sur l'eau avec comme musique le bruit de l'eau et du vent, c'est le pied.

Bateau rêve 2Un petit ?

 

Bateau rêve 1

                ...ou un grand ?

  Mais il faut que ce soit une vraie maison ou tout au moins un vrai appart, pas un une pièce séjour-salon-cuisine-chambre à coucher où on se tient debout quand on est dehors.

Salon cuisine chambre

Tant qu'à faire, tant qu'à le voir tous les jours, un endroit qui ait de la gueule, de la personnalité, une histoire. Un vieux gréement quoi. En plus, c'est mieux, c'est plus compliqué. Un truc qu'on pourra aimer et haïr dans la même journée, qui coûtera juste pas trop de sous pour qu’on en ait un petit peu à la fin...

 

On rêve, au gré des ports ou des magazines.

 

Et un jour, au détour d'une ballade sur le net, on tombe sur ces grands machins, tout long et tout rond, élégants et puissants.

. Tjalk internet 1

Surtout qu'en plus on s'aperçoit que ça régate ces bêtes-là, qu'il en reste pas mal et qu'il y a des gens qui en prennent soin

Tjalk internet 3 régate

 

 

 

 

 

 

 

  Quelques images de régates :

Régates

Encore des régates

 

C'est vrai que la plupart sont "là haut", dans un pays qu'on connait mal. La marine hollandaise ? La seule rencontre dans un port belge avec un bateau hollandais a tourné court, le propriétaire, mal luné, n'a pas voulu que le vénérable dundée sur lequel j'étais s'amarre à lui. Repousser le "Christ-Roi", quand même, la mer est peuplée de mécréant !

                                                                                                                 Le dundée Christ-RoiChrist Roi

                                                La page web du Christ-Roi

 

 

 

 

  Quoiqu'il en soit, le Tjalk s'est imposé petit à petit comme une évidence : une péniche, donc peu de tirant d'eau mais de la place à l'intérieur, à voile, du début du siècle, l'autre, celui d'avant, tout cela correspondait parfaitement au cahier des charges comme on dit.

 

Alors un autre jour, on commence à regarder les petites annonces, à en sélectionner, à peaufiner ce qu'on cherche : grand, mais pas trop, il ira en mer et les ports bretons n'ont pas tous des catways comme Kernevel ou La Trinité. Petit, mais pas trop non plus, il faut caser 1 m 84 sans plier et sans que le bateau ressemble à un mobilhome flottant. En plutôt bon état, il faudra pouvoir vite habiter dessus et on est plutôt lent du bricolage. Enfin (et surtout) pas trop cher car il est dit partout que la quête de la banque prêteuse peut parfois s'apparenter à celle du Graal ou d'un vinyl des Quarry Men.

 

Enfin on se dit (on te dit ?) : il est temps. Va voir. Alors on quitte avant la fin le fest noz de Chateauneuf du Faou et on embarque dans son valeureux break de chasse direction l'autre pays des vieux gréements. On a 2 rendez-vous, 3 numéros de téléphone, on fourbit ses meilleures répliques en anglais parce qu'on n'a pas eu le courage de s'attaquer au néerlandais et on prend la route plein d'espoir.

  Hollande 2

Le voyage va durer presque une semaine, des allers, des retours, des rencontres avec des gens chaleureux et accueillants. et en fait il y a des Tjalks partout, là-bas :

Hollande 1

 

Alors on visite plein de bateau.

Des petits :Visite 2

 

Des rouillés :Visite 4

 

 

Des dans une île :Visite 5

 

Il a même fallu faire un détour jusqu'en Allemagne pour voir presque le bon - s'il n'avait pas été vendu à quelqu'un d'autre...

Visite 6

Et on finit par croiser Cornelia, en Belgique, non loin de la frontière française :

Le premier regard

 

Ni le plus grand, ni le plus racé, surtout pas le plus cher, mais il faut bien faire quelques concessions

 

Et pendant ce temps, faire avancer l'intendance, maintenant que je savais exactement combien.

Le oui pour le prêt a été assez rapide, les sous sur le compte, bien moins... Et je ne parle pas de l'assurance qui a été une vraie galère. A tel point que le bateau n'était pas encore assuré quand il a commencé son voyage retour.

L'immatriculation du bateau est aussi un truc sympa avec la réponse qu'il faut trouver à cette grande question : comment désimmatriculer un bateau qui ne l'est nul part, immatriculé ?

 

Mais c'est un autre sujet. Reprenons l'aventure.

Avec le temps mis pour obtenir le prêt, le bateau, lui, a continué à naviguer, ce qui, pour un bateau est plutôt une bonne nouvelle. L'ancien propriétaire voulait naviguer sur la Tamise.

La signature de la transaction s'est donc faite à Londres.

 

Et pour ça, il faut aller à la page suivante...  Quitter l'Angleterre !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article